dossier covid 19

Contact-tracing dans le cadre de la covid-19

 

 

Attention :  cet article ne s’adresse pas aux personnels hospitaliers

 

 

1. Généralités

Dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de Covid-19, la stratégie de Contact-Tracing repose sur 3 principes :

  • Identification précoce des cas de Covid-19;
  • Identification des cas contacts et tester;
  • Isolement.

Ces 3 principes ont pour objectif de maitriser l’apparition de chaînes de contamination et d’empêcher sa diffusion.

 

2. Définitions

 

  • Qu’est-ce qu’un cas de covid-19?

- Cas confirmé : personne symptomatique ou non, dont le test RT-PCR est positif.

- Cas probable : personne présentant des signes cliniques de COVID et des signes visibles en tomodensitométrie thoracique évocateurs de covid-19.

Tout cas confirmé ou cas probable déclenchera le contact tracing.

 

  • Le contact-tracing

S’entend comme l’identification des “cas contact à risque” d’un cas confirmé ou probable et son testing. Il s’organise autour de 3 niveaux (I : le médecin qui prend en charge le cas, II : la CPAM, III : l’ars)

 

3. Qui est considéré comme cas contact à risque?

Sera considéré comme cas contact à risque tout personne qui en l’absence de mesures de protections efficaces pendant toute la durée du contact (hygiaphone, ou autre séparation physique, masque chirurgical ou FFP2 porté par le cas ou le contact, masque grand public AFNOR ou équivalent porté par le cas et le contact):

  • A partagé le même lieu de vie que le cas confirmé ou probable
  • A eu un contact direct avec un cas, en face à face, à moins d’1 mètre quelle que soit la durée (ex : conversations, repas…). En revanche les personnes croisées dans l’espace public de manière fugace ne sont pas considérées comme contact à risque
  • A partagé un espace confiné (bureau, salle de réunion, véhicule...) pendant >15 min avec un cas ou resté en face à face avec un cas lors d’un épisode de toux ou éternuement.
  • A prodigué ou reçu des actes d’hygiène ou de soin
  • Etant élève ou enseignant de la même classe scolaire (maternelles, primaires, secondaires, groupes de travaux dirigés à l’université)

 

A noter : les contacts à risque négligeable sont :

  • Toutes les autres situations de contacts.

 

 

4. Conduite à tenir

4.1 Un salarié présente sur son lieu de travail des signes de Covid-19 

Rappel des symptômes :

Fièvre, Toux, Difficultés respiratoires, Perte du goût et de l’odorat, Diarrhées……

 

Procédure à suivre si un salarié a des symptômes faisant suspecter une contamination :

  • Le salarié prévient son supérieur hiérarchique;
  • Isoler le salarié, éviter les contacts avec les collègues (plus de 1 mètre, gestes barrières);
  • En cas de signe de gravité (ex : détresse respiratoire…), composer le 15;
  • Si absence de signe de gravité organiser le retour au domicile du salarié avec un masque en évitant les transports en commun;
  • Le salarié contacte son médecin traitant;
  • Fermer les locaux dans lesquels le salarié a travaillé pendant au moins 3 heures (durée de vie estimée des coronavirus sur les surfaces sèches);
  • Au bout des 3 heures, procéder au nettoyage renforcé des locaux et équipements qui ont été fermés :

- Équiper le personnel de nettoyage d’une blouse à usage unique et de gants de ménage;

- Nettoyer les sols et surfaces avec un bandeau à usage unique imprégné d’un produit détergent et désinfectant : l’eau de javel diluée selon les consignes indiquées sur l’emballage (il est inutile d’augmenter la concentration);

- Rincer à l’eau avec un bandeau à usage unique, laisser sécher.

 

Déclenchement du contact-tracing

Le médecin en charge du salarié ayant présenté des symptômes de covid-19 s’assure de la compatibilité des signes avec le Covid-19 et prescrit les examens nécessaires (RT-PCR, Sérologie, Imagerie...). Et déclenche le Système de Contact-Tracing si le cas est considéré comme confirmé ou probable. Si le cas Covid est confirmé l’identification des contacts sera organisée par les acteurs de niveau I et II du contact tracing.

 

 

4.2 Devenir du salarie

 

Le salarié est placé en isolement strict avec arrêt de travail en attente des résultats.

Si résultat négatif : 2 situations possibles :

  • L’isolement est levé, pas de contact tracing déclenché
  • Isolement maintenu si suspicion forte, déclenchement du contact tracing

Si résultat positif : 

  • Maintien de l’isolement jusqu’à guérison et déclenchement du contact-tracing;
  • La CPAM contacte le salarié afin de répertorier les cas contacts et fait réaliser les tests;
  • L’enquête de la CPAM identifie les personnes ayant eu des contacts avec le cas dans les 48 heures qui précèdent les symptômes.

Merci d'en informer votre médecin du travail.

 

Point important 

Dans un contexte de pandémie telle que celle de la COVID-19, un employé travaillant au contact d’autres personnes (collègues ou public), doit, à chaque fois qu’il a pu exposer une partie de ses collègues au virus, informer son employeur en cas de contamination ou suspicion de contamination au virus. En revanche, un employé qui serait placé en télétravail ou travaillant de manière isolé sans contact avec ses collègues ou public, n’a pas à faire remonter l’information à son employeur.

 

 

4.3 Pour les salaries contact a risques

 

Les personnes identifiées par la CPAM sont contactées afin de leur délivrer la conduite à tenir :

  • Isolement et Quatorzaine;
  • Organisation du test RT-PCR;
  • Délivrance de masques;
  • Et si le télétravail n’est pas possible, délivrance d’un arrêt de travail.

 

 

4.4 Quand les cas contacts seront ils testés ?

 

Les cas contact à risques seront testés 7 jours après le dernier contact avec le cas ou dès l’apparition de symptômes.

 

 

4.5 Cas particuliers

 

L’Agence Régional de Santé intervient dans les cas suivants :

  • 3 cas ou plus confirmés ou probables dans l’entreprise
  • Plus de 11 cas contacts à risques lors d’un rassemblement
  • 1 cas dans les structures suivantes :

- Crèches

- Milieu scolaire

- Etablissements de santé

- Etablissements pénitenciers

- Aide sociale à l’enfance

- Etablissements médico-sociaux

- Structures de soins résidentiel de sans domicile fixe

 

L’ARS contacte alors la structure pour effectuer le contact tracing, obtenir un état des lieux et une description de la répartition des cas, mettre en place les mesures nécessaires. D’où l’importance de disposer d’un point d’entrée rapide dans les établissements (réfèrent COVID).

 

4.6 Rôle de l’entreprise

 

L’entreprise joue un rôle dans le contact tracing au travers de l’élaboration d’un outil qu’est la Matrice d’exposition qu’elle pourra communiquer à l’ARS si besoin afin d’aider à l’identification des cas-contact.

 

 

4.7 La matrice d’exposition

 

 

La matrice d’exposition est une liste pré-établie de personnes par unité de travail comprenant :

  • Mise à jour du personnel et de leurs coordonnées (mail, téléphone professionnel et personnel);
  • Une liste du personnel permanent par unité de travail ou de proximité;
  • Une liste de personnes étant amenée à côtoyer le personnel de l’entreprise (visiteurs, livreurs, salariés d’entreprises prestataires);
  • Les éventuels contacts entre ces différentes listes par unité de travail.

 

Exemple de matrice à télécharger  

 

Une matrice s’entend comme l’établissement de listes de personnel par unité de travail/proximité. Une fois que ces listes sont réalisées, quelles sont les listes qui interagissent entre elles.

 

Exemple pour une structure de livraison/transport où se trouve un pôle administratif avec salle de réunion, un dépôt avec 2 personnes et un quai de chargement.

 

Il conviendrait d’établir les listes suivantes :

  • Une liste pour le personnel administratif en faisant apparaitre également les personnes partageant le même bureau (ex : 5 bureaux de 2 personnes): Liste A;
  • En cas de réunion, une liste des personnes la composant à telle date: Liste B;
  • Une liste de personnes travaillant au dépôt, ainsi que le nom des fournisseurs pouvant intervenir (ex : entreprise X livre au dépôt toutes les semaines le matériel Y): Liste C;
  • Une liste des personnes composant le quai de chargement: Liste D;
  • Une liste des chauffeurs: Liste E;
  • Pour chaque liste, nommer les interactions: Par exemple Liste C interagit avec D.

 

 

 

Généralités
DéfinitionsQui est considéré comme contact à risqueConduite à tenirMatrice d'exposition