dossiers thématiques

Coronavirus, actualité et conduite à tenir

 

En cette période de confinement général, le Service de Santé au Travail de Haute-Corse maintient son activité de soutien et de conseils auprès des entreprises et des salariés.

Les secrétariats médicaux restent disponibles par téléphone le matin de 8h30 à 12h  et  par mail de 8h30 à 17h.

Nos médecins restent mobilisés pour répondre à vos questions et assurerons les visites essentielles  qui ne pourront être différées. Ces visites seront effectuées au siège de notre service, à Bastia, afin de respecter au mieux les précautions à mettre en place dans la situation sanitaire actuelle.

 

 

Les sites du Ministère des solidarités et de la santé ainsi que celui de Santé Publique France vous tiennent informés et mettent à jour régulièrement les informations pour vous permettre de suivre l'évolution de la situation et délivrer les informations pratiques à destination des professionnels de santé et de la population: Santé publique France.

 

Une foire aux questions dédiée au Coronavirus et actualisée en permanence est disponible sur le site du Gouvernement.

 

Le ministère des Solidarités et de la Santé diffuse quotidiennement des points de situation en vidéo, accessibles ici.

 

 

 

Pour plus d'informations veuillez consulter le site de l'ARS Corse.

Ou contactez le numéro d'appel suivant: 

Appel gratuit depuis un poste fixe en France, 7jours/7, de 09h à 19h

 

 

 

 

Les procédures d'arrêt de travail

 

Le 3 mars dernier, l’Assurance Maladie a mis en place le téléservice « declare.ameli.fr» pour permettre aux employeurs de déclarer leurs salariés sans possibilité de télétravail et qui sont contraints de rester à domicile, suite à la fermeture de l’établissement accueillant leur enfant.

Ce téléservice de déclaration en ligne est étendu, à compter du 18 mars aux personnes dont l’état de santé conduit à les considérer comme présentant un risque de développer une forme sévère de la maladie Covid-19.

 

Ces personnes sont, conformément à un avis rendu par le Haut Conseil de la santé publique :

 

  • les femmes enceintes ;
  • les personnes atteintes de maladies respiratoires chroniques (asthme, bronchite chronique…) ;
  • les personnes atteintes d’insuffisances respiratoires chroniques ;
  • les personnes atteintes de mucoviscidose ;
  • les personnes atteintes d’insuffisances cardiaques (toutes causes) ;
  • les personnes atteintes de maladies des coronaires ;
  • les personnes avec antécédents d’accident vasculaire cérébral ;
  • les personnes souffrant d’hypertension artérielle ;
  • les personnes atteintes d’insuffisance rénale chronique dialysée ;
  • les personnes atteintes de Diabète de type 1 insulinodépendant et de diabète de type 2 ;
  • les personnes atteintes de maladie hépatique chronique avec cirrhose ;
  • les personnes présentant une obésité avec un indice de masse corporelle (IMC) égal ou supérieur à 40;
  • les personnes avec une immunodépression (atteintes de pathologies cancéreuses et hématologiques, ou ayant subi une transplantation d’organe et de  cellules souches hématopoïétiques ; atteintes de maladies inflammatoires et/ou auto-immunes recevant un traitement immunosuppresseur ; personnes infectées par le VIH).

 

 

Conformément aux décisions gouvernementales, ces personnes doivent  impérativement rester à leur domicile, en arrêt de travail, si aucune solution de  télétravail n’est envisageable. Elles peuvent désormais se connecter directement,  sans passer par leur employeur ni par leur médecin traitant, sur le site declare.ameli.fr pour demander à être mises en arrêt de travail pour une durée initiale de 21 jours. Cet accès direct permet de ne pas mobiliser les médecins de ville pour la délivrance de ces arrêts. Ces derniers pourront être déclarés rétroactivement à la date du vendredi 13 mars.

Déclaration de maintien à domicile - Coronavirus

 

 

 

 

 

 

 

Mesures de soutien aux entreprises impactées par le COVID-19

 

Les entreprises confrontées à des difficultés en raison du COVID 19 peuvent bénéficier de mesures d’accompagnement multiples. 

  • Le report d’échéances sociales et/ou fiscales (URSSAF, impôts) ;
  • Le cas échéant, un plan d’étalement de créances avec l’appui de l’Etat et de la Banque de France ;
  • L’obtention ou maintien d’un crédit bancaire via Bpifrance ;
  • Le financement des salariés par le mécanisme de chômage partiel; 
  • L’appui au traitement d’un conflit avec des clients ou fournisseurs ;
  • Une aide d’urgence pour les indépendants
  • Pour les petites entreprises, les indépendants et les microentreprises, une aide de 1500€ de l’Etat est prévue .

 

Plus d'informations sur le site economie.gouv.

 

Une Cellule d’appui et d’action aux entreprises impactées par le Coronavirus COVID-19.

Cette cellule, sous l’égide du SGAC, est composée de la DRFiP, la DIRECCTE, la Banque de France, l’ADEC, la CCI de Corse, la CRMA, la BPI, la CADEC et l’URSSAF.

Plus d'information sur le site de la DIRECCTE Corse.

 

 

Pour être accompagné dans vos démarches, vous pouvez contacter la DIRECCTE Corse par mail

corse-ud2b.renseignements@direccte.gouv.fr ou par téléphone au 08 06 00 01 26

 

 

 

 

 

 

Procédures d'arrêt de travail
Mesures gouvernementales d'aide aux entreprises