dossier covid 19

Masques

[Information importante] – Se procurer des masques pour les entreprises de moins de 50 salariés.

Afin de préparer le déconfinement pour les entreprises, le secrétariat d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances accélère la diffusion de masques « grand public » aux entreprises de moins de 50 salariés en confiant à La Poste la commercialisation et la distribution de 10 millions de masques lavables, correspondant à 200 millions d’utilisations uniques. Les commandes seront possibles pour les entreprises ressortissantes des réseaux des CCI et des CMA à partir du samedi 2 mai 2020 sur la plateforme masques-pme.laposte.fr : les entreprises de 10 à 49 salariés auront la possibilité de passer commande dès le 2 mai et les entreprises de moins de 10 salariés à partir du lundi 4 mai.

Accéder à la plateforme : https://masques-pme.laposte.fr

Ces masques, fabriqués dans le respect des spécifications fixées par les autorités sanitaires (ANSM) et l’AFNOR, sont en textile à filtration garantie (plus de 90% des particules d’une taille égale ou supérieure à 3 microns), lavables et réutilisables 20 fois.

 

Visionnez notre séminaire en ligne: Quel cadre d'utilisation des masques en milieu professionnel?

 

 

 

Chaque employeur est responsable de la santé physique et mentale des salariés de son entreprise, de fait, il est tenu de supprimer ou de réduire les risques professionnels liés à ses activités. Pour cela, il doit, conformément aux principes généraux de prévention, mettre en œuvre les mesures appropriées parmi lesquels la mise en place de protections collectives en priorité sur les protections individuelles.

 

 

1. Qu’est-ce qu’un équipement de protection ?

 

 

Un équipement de protection est un dispositif, un mécanisme, un appareil ou une installation qui, par sa conception (agencement et matériaux constitutifs), est capable d’assurer valablement la protection des salariés contre un ou plusieurs risques professionnels et d’en limiter ainsi les conséquences. On distingue deux catégories d’équipement de protection :

  • Collective : La protection collective assure indistinctement la sécurité du salarié affecté au poste et celle des autres personnes présentes à proximité.

  • Individuelle : Le code du travail définit les équipements de protection individuelle comme étant des « dispositifs ou moyens destinés à être portés ou tenus par une personne en vue de la protéger contre un ou plusieurs risques susceptibles de menacer sa santé ou sa sécurité ».

 

Les équipements de protection individuelle sont donc à utiliser en derniers recours, en complément des mesures collectives lorsqu’elles ne sont pas suffisantes pour protéger les travailleurs. De plus, le seul port d’un masque, quel qu’il soit ne protège pas à 100% du risque lié au COVID-19.

 

 

2. Les différents types de masques

 

 

Cependant, tous les masques ne sont pas considérés comme étant des équipements de protection individuel. Il en existe de nombreux types, tous répondant à un usage spécifique. Parmi les masques évoqués dans cet article, seul les FFP peuvent être considéré comme étant des EPI. Les masques chirurgicaux sont eux considérés comme des dispositifs médicaux.

Rappel : Attention, le port du masque, quel qu’ils soient n’exonère absolument pas l’utilisateur de l’application des gestes barrières complétés par la mesure de distanciation sociale qui sont essentiels. Dans le cadre de la prévention du risque COVID-19, le port du masque en milieux professionnels ne peut être efficace que s’il est porté par l’ensemble des personnes présentes dans le milieu de travail.

 

Les gestes barrières à adopter 

Mesure de distanciation social 

 

 

 

2.1 Équipement de protection individuel classiquement utilisé en milieux professionnels

 

Les appareils de protection respiratoire, sont destinés à protéger le porteur contre les risques d’inhalation d’agents infectieux transmissibles par voie aérienne. Ils sont composés d’une pièce faciale (demi-masque ou masque complet) et d’un dispositif de filtration.

Ainsi, on distingue :

  • Les masques FFP1 filtrant au moins 80 % des aérosols (fuite totale vers l’intérieur < 22 %) ;

  • Les masques FFP2 filtrant au moins 94 % des aérosols (fuite totale vers l’intérieur< 8 %) ;

  • Les masques FFP3 filtrant au moins 99 % des aérosols (fuite totale vers l’intérieur < 2 %).

Sa durée de protection varie entre 3 et 8 heures, mais il est difficilement supporté au-delà de quelques heures (voir recommandations du fabricant).

Une fois mis en place, le masque ne doit plus être touché. Une fois enlevé, il ne doit pas être réutilisé.

 

Masque à usage sanitaire 
Type Protection Indications

 





 

 

FFP1* 

Arrête au moin 80% des aérosols d'un diamètre médian de o.6 µm (particules) et 0.4 µm (aérosol d'huile).

- Fuite vers l'intérieur <22% (test réalisé dans le sens de l'inspiration).

Protection contre l'inhalation d'agents infectieux.

Durée <8h

Cf. Notice

FFP2 *

- Arrête au moin 94% des aérosols d'un diamètre médian de o.6 µm (particules) et 0.4 µm (aérosol d'huile).

- Fuite vers l'intérieur <8% (test réalisé dans le sens de l'inspiration).

Protection contre l'inhalation d'agents infectieux.

Destiné aux personnels soignants réalisant des gestes invasifs ou aux professionnels exposés à des risques chimiques...Convient au Covid et situation <1 mètre.

Durée <8h

Cf. Notice

FFP3*

- Arrête au moin 99% des aérosols d'un diamètre médian de o.6 µm (particules) et 0.4 µm (aérosol d'huile).

- Fuite vers l'intérieur <2% (test réalisé dans le sens de l'inspiration).

Protection contre l'inhalation d'agents infectieux

Destiné au personnels soignants réalisant des gestes invasifs  ou aux professionnels exposés à des risques  chimiques...Convient au Covid et situation <1 mètre.

Durée <8h

Cf. Notice

* Selon la norme NF EN 149

Imprimer le tableau

 

 

2.2 Masques chirurgicaux

 

Les masques chirurgicaux sont des dispositifs médicaux destinés à éviter la projection de sécrétions des voies aériennes ou de salive pouvant contenir des agents infectieux transmissibles dans l’air.

On distingue trois types de masques :

  • Type I : efficacité de filtration bactérienne > 95 % ;

  • Type II : efficacité de filtration bactérienne > 98 % ;

  • Type IIR : efficacité de filtration bactérienne > 98 % et résistant aux éclaboussures.

À jeter dès qu’il est mouillé ou souillé, en suivant la voie classique d’élimination des déchets (DASRI ou déchets classiques suivant les situations).

 

 

Masque chirurgical
Type Protection Indications

 

 

 

 

 

 

Type I* 

Filtration bactérienne >95% pour un aérosol de bactéries d'un diamètre moyen de 3µm (test réalisé dans le sens de l'expiration).

Evite la projection des goutelettes émises par le porteur.

Destiné aux personnels amenés à travailler à moins d'un mètre d'une autre personne ou à intervenir chez une personne à risque de santé.

Durée =4h

 

Type II*

Filtration bactérienne >98% pour un aérosol de bactéries d'un diamètre moyen de 3µm (test réalisé dans le sens de l'expiration).

Evite la projection des goutelettes émises par le porteur.

Destiné aux personnels amenés à intervenir chez une personne malade. Peut être utilisé pour le travail < 1 mètre. 

Durée =4h

 

Type IIR*

Filtration bactérienne >98% pour un aérosol de bactéries d'un diamètre moyen de 3µm (test réalisé dans le sens de l'expiration) et résistant aux projections venant de l'extérieur.

Evite la projection des goutelettes émises par le porteur et protection du porteur contre les projections de goutelettes.

Destiné aux personnels amenés à intervenir chez une personne malade. Peut être utilisé pour le travail < 1 mètre. 

Durée =4h

* Selon la norme NF EN 14683

Imprimer le tableau

 

 

2.3 Masque à usage non-sanitaire dit « barrière ou grand public ».

 

Avec la crise du COVID-19, de nouveaux types de masques ont été créés dans l’urgence. Dans tous les cas, ces masques ne peuvent être utilisés sans la mise en place des mesures barrières et dans le respect strict des mesures de distanciation sociale.

 

2.3.1 Masques DGA

 

Il s’agit de masques testés par la Direction générale de l’armement, dit DGA. Ces masques sont classés en deux catégories, suivant deux critères ; leur respirabilité et leur capacité de filtration :

  • Catégorie 1 : Les masques individuels à usage des professionnels en contact avec le public : L’usage de ces masques est destiné aux populations amenées à rencontrer du public dans le cadre de leurs activités professionnelles (gendarmes, hôtesses de caisses, etc.), (Filtration > 90% pour 3 microns, Respirabilité > 96%).

  • Catégorie 2 : Les masques de protection à visée collective pour protéger l’ensemble d’un groupe : Ces masques sont destinés à l’usage d’individus ayant des contacts occasionnels avec d’autres personnes, dans le cadre professionnel. Ce masque pourra être porté par l’ensemble des individus lorsque le poste ou les conditions de travail le nécessitent (Filtration > 70% pour 3 microns, Respirabilité > 96%).

Une liste des fournisseurs ayant respectés ces deux critères est disponible sur le site de la direction générale des entreprises.

 

2.3.2 Masques AFNOR

 

Il s’agit de masques qui respectent un document publié par l’AFNOR et dont les tissus filtrants doivent préalablement avoir été testés ou provenir de fournisseurs garantissant les propriétés de filtration et de respirabilité.

Enfin des masques « fait maisons » ne respectant ni les catégories de la DGA, ni les préconisations de l’AFNOR dont la preuve de l’efficacité n’a pas été prouvée et ne peuvent être utilisés en milieu professionnel. Ils sont parfois utilisés par le public hors milieu professionnel pour usage privé non encadré.

Rappel : le port d’un masque grand public doit être accompagné des gestes barrières et des mesures de distanciation sociale.

Masque à usage non sanitaire
Type Protection Indications

Masque individuel à usage des professionnels en contact avec le public (peuvent être réutilisables Cf. Notice).

Afnor Spec S76-001:2020 ou DGA

Filtre au moins 90% des particules de 3µm émises par le porteur.

Population amenée à recevoir du public dans le cadre de leurs activités professionnelles (ex: commerces, banques...).

Durée =4h

Masque de protection à visée coillective pour protéger l'ensemble d'un groupe (peuvent être réutilisables Cf. Notice).

 

Afnor Spec S76-001:2020 

Filtre au moins 70% des particules de 3µm émises par le porteur.

Individus ayant des contacts occasionnels dans le cadre professionnel.

Peut être porté par l'ensemble des individus d'un sous-groupe lorsque le poste ou les conditions de travail le nécéssitent (ex: personnel administratif, agent de production...).

Durée =4h

 

Masque fait maison.

Non normé

Pas de référentiel

Pas de test

Non recommandé en milieu professionnel.

 

Imprimer le tableau

 

2.3.3 Durée d’utilisation d’un masque barrière (DGA ou AFNOR)

 

Le masque barrière doit être lavé chaque fois qu’il est souillé, mouillé ou mal positionné sur le visage. Il convient de ne pas le mettre en position d’attente sur le front ou sous le menton pendant et après utilisation. Il ne faut pas réutiliser un masque barrière souillé ou mouillé. Durant une même période de 4h, le masque ne peut servir plusieurs fois que s’il est retiré selon les consignes, stocké provisoirement ou accroché pour offrir le moins de contact possible, et remis selon les consignes.

 

2.3.4 Lavage et séchage d’un masque barrière (DGA ou AFNOR)

 

Il est recommandé avant tout lavage des masques barrières de nettoyer son lave-linge, en procédant à un rinçage à froid avec de la javel ou de le faire tourner à vide à 60°C ou 95°C sans essorage. Le cycle complet de lavage (mouillage, lavage, rinçage) doit être de 30 minutes minimum avec une température de lavage de 60°C (AFNOR, 2020).

Il est recommandé un séchage complet du masque barrière dans un délai inférieur à deux heures après la sortie de lavage. Les masques barrières ne doivent pas sécher à l’air libre. Pour le séchage domestique, il convient d’utiliser un séchoir et de nettoyer les filtres du sèche-linge (et se laver les mains après). Dans tous les cas, les masques barrières doivent être séchés complètement (AFNOR, 2020).

 

2.4 Exemples de situations

 

Situation de travail   Masques à utiliser
     
Salarié recevant du public à plus d'un mètre de distance.

Masque barrière >90% de filtration ou catégorie supérieure (Chirurgical I, II,IIR, FFP1,2 ou 3).

     
Travaux nécessitant une distance de moins d'un mètre (si distanciation impossible). Masque chirurgical de catégorie I ou supérieure (II,IIR, FFP2 ou FFP3)
     
Travaux nécessitant une distance de moins d'un mètre chez une personne à risque. Masque chirurgical de catégorie I ou supérieure (II,IIR, FFP2 ou FFP3)
     
Travaux urgents ne pouvant être reportés chez une personne malade.

Masque chirurgical de catégorie II ou IIR. FFP2 ou FFP3 fortement recommandés distanciation  port du masque de la personne malade.

 

 

Pour aller plus loin :

 

3. Comment mettre, utiliser, enlever et éliminer un masque

 

 

 

  • Avant de mettre un masque, se laver les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon ;

  • Appliquer le masque de façon à recouvrir le nez et la bouche et veillez à l’ajuster au mieux sur votre visage ;

  • Lorsque l’on porte un masque, éviter de le toucher ; chaque fois que l’on touche un masque usagé, se laver les mains à l’aide d’une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon ;

  • Lorsqu’il s’humidifie, le remplacer par un nouveau masque et ne pas réutiliser des masques à usage unique ;

  • Pour retirer le masque : l’enlever par derrière (ne pas toucher le devant du masque) ; le jeter immédiatement dans une poubelle fermée ; se laver les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon.

 

 

 

Sources

[1] INRS, Protection individuelle, ce qu’il faut retenir, [En ligne], 2019, consulté le 14/04/2020. http://www.inrs.fr/demarche/protection-individuelle/ce-qu-il-faut-retenir.html

[2] INRS, Les appareils de protection respiratoire, [En ligne], 2019, consulté le 14/04/2020. http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=ED 6106

[3] INRS, Foire aux questions sur les masques de protection respiratoire, [En ligne], 2020, consulté le 15/04/2020. http://www.inrs.fr/risques/biologiques/faq-masque-protection-respiratoire.html

[5] SOLIDARITE, SANTÉ, GOUVERNEMENT, FAQ Masques, [En ligne], 2019, consulté le 14/04/2020. https://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/presse/communiques-de-presse/article/faq-masques

[6] SOLIDARITE, SANTÉ, GOUVERNEMENT, Fiche masques, [En ligne], 2009, consulté le 14/04/2020. https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/Fiche_Masques.pdf

[7] AFNOR, AFNOR Spec – Masques barrières, [En ligne], 2020, consulté le 14/04/2020. https://telechargement-afnor.com/masques-barrieres

[8] LEGIFRANCE, Les équipements de protection, [En ligne], 2008, consulté le 14/04/2020. https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000018511366&cidTexte=LEGITEXT000006072050&dateTexte=19960818

[9] LEGIFRANCE, Principes généraux de prévention, [En ligne], 2020, consulté le 15/04/2020. https://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do?idSectionTA=LEGISCTA000006178066&cidTexte=LEGITEXT000006072050&dateTexte=20090528

[10] OMS, Conseils au grand public – Quand et comment utiliser un masque, [En ligne], 2020, consulté le 14/04/2020. https://www.who.int/fr/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019/advice-for-public/when-and-how-to-use-masks

[11] ECONOMIE, GOUVERNEMENT, Lancement d’une plateforme de commercialisation et de distribution, [En ligne], 2020, consulté le 06/05/2020 https://www.economie.gouv.fr/lancement-plateforme-commercialisation-distribution-10-millions-masques#

 

 

Qu'est ce qu’un équipement de pretection?
Les différents types de masques
EPI classiquement utilisés en milieu professionnel
Masques chirurgicaux
Masques barrières ou grand public
Exemples de situations
Comment mettre, utiliser, enlever et éliminer un masque