dossier covid 19

Climatisation et ventilation dans le cadre du COVID - 19

Les règles à appliquer

Généralités

 

 

Dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de Covid-19, des règles d’aération (d’air neuf et recyclé) et ventilation sont à respecter afin de limiter la propagation du virus. Aussi, en période de canicule les mesures doivent être mise en place afin de garantir une température des locaux compatibles avec l’activité de travail.

Il convient dès lors de mettre en place des mesures conjointes prenant en compte ces 2 risques:

  • Risque Covid-19

  • Risque chaleur

Nous proposons, dans ce guide, une conduite à tenir permettant d’atteindre ces objectifs, articulée sur 2 principes:

  • Ventilation Mécanique et Aération permettant le renouvellement de l’air

  • Climatisation permettant  l’abaissement de température

Attention: la Ventilation s’entend par utilisation de la VMC ou par ouverture naturelle des ouvrants (fenêtres…) . Il ne s’agit aucunement de l’utilisation des climatisations.

 

 

1

Ventilation et aeration des locaux

 

Le renouvellement de l’air doit être assuré, nous vous conseillons dès lors:

  • la mise en marche de la VMC simple de manière permanente (24h/24 et 7j/7)

  • l’aeration par voie naturelle (ouverture fenêtres…) des pièces 2 fois par jour pendant 15 min.

Utilisation de la VMC:

  • vérifier son bon fonctionnement

  • l'activer de manière permanente 7j/7 et 24h/24

  • verifier que les orifices d’entrées et bouches d’extraction d’air ne soient pas obstrués.

  • desactiver le système de recyclage de l’air/recirculation d’air

 

Utilsation des ouvrants:

  • aérer 2 fois par jour pendant 15 min la pièce ou bureau, porte fermée.

  • prilivégier l’ouverture des ouvrants lorsque la temperature exterieur est inferieure ou égale à celle intérieure notamment lors d’épisode  de forte chaleur.

 

 

2

Les systèmes de climatisation

 

Les systèmes de climatisation ont pour objectif de réduire la température intérieure. Leur mauvaise utilisation peut cependant entrainer un sur-risque d’exposition au Covid-19. Nous aborderons dans un premier temps leurs principes d’utilisation avant d’aborder les spécificités pour chaque système de climatisation (collectif, individuel, brumisateur, ventilateur…).

 

Principes généraux des systemes de climatisation

 

  • Verifier le bon fonctionnement des systèmes de climatisation (entretien, nettoyage des filtres….).
  • Dans un premier temps privilégier leur fonctionnement la nuit ou lorsque les locaux sont inoccupés.
  • Si malgré celà, la température intérieure n’est pas compatible avec l’activité, allumer les climatiseurs lorsque le local est inoccupé. (par exemple entre 12h et 14h) et l’éteindre lors de la reprise des activités.
  • Si, malgré ces mesures, les climatiseurs doivent être allumés afin de garantir une bonne température, utiliser la puissance la plus basse possible nécessaire, en évitant un flux d’air directionnel dirigé directement sur les occupants de la pièce.

 

Les différents types de climatiseurs

 

1. Les Ventilateurs:

Les ventilateurs fixes ou mobiles sont à proscrire en usage collectif. Ils peuvent être utilisé dans un bureau occupé par une seule personne et s’il n’y a pas de passage dans le bureau.

 

2. Les Climatiseurs Individuels (split et pompe à chaleur):

  • Respecter les mesures générales ci-dessus.
  • Entretenir les Filtres.
  • Si possible, munir les climatiseurs de Filtre HEPA ou EPA E12 (ces filtres ont une efficacité supérieure au masques types FFP2).
  • Limiter la puissance de la climatisation à la plus basse nécessaire.
  • Orienter les ailettes de manière à ne pas avoir de flux directionnel d’air dirigé directement vers le ou les occupants. En effet les flux directionnels augmentent la distance de projection des goutellettes infectieuses.
  • En cas d’utilisation dans un bureau avec plusieurs occupants le port de masque est nécessaire.

 

Les fonctions humidification/deshumidification des climatiseurs ne sont d’aucune utilité concernant la lutte contre le covid 19, le virus étant stable sur une plage très large de taux d’humidité.

 

 

 

 

3. Les Climatisations d’Installations Collectives:

Pour les installations dites collectives avec centrale de traitement d’air, il est recommandé de verifier l’absence de mélange et l’étancheité entre l’air repris des locaux et l’air neuf dans les centrales de traitement d’air. On peut aussi déconnecter ces échanges thermiques pour n’avoir qu’un système dit “tout air neuf”.

  • Respecter les mesures générales ci-dessus.
  • Entretenir les Filtres.
  • Si possible munir les climatiseurs de Filtre HEPA ou EPA E12 (ces filtres ont une efficacité supérieure au masques types FFP2).
  • Limiter la puissance de la climatisation à la plus basse nécessaire.
  • Orienter les ailettes de manière à ne pas avoir de flux directionnel d’air dirigé directement vers le ou les occupants. En effet les flux directionnels augmentent la distance de projection des goutellettes infectieuses.

 

4. Les Brumisateurs:

Ils sont de 3 types:

  • Type 1: Fines goutelettes s’évaporant avant contact avec les personnes et n’entrainant pas d’humidification des personnes.
  • Type 2: Grosses goutellettes entrainant une humidification des personnes.
  • Type 3: Brume artificielle à flux descendant, ascendant ou latéral.

Tous avec ou sans ventilateur associés.

  • Pour tous, l’association avec ventilateur est à proscrire
  • Pour les types 3, les Brumisateurs à flux ascendants et latéraux sont interdits pendant la période de circulation du virus et de deconfinement
  • Les sytèmes collectifs de brumisation a flux descendant peuvent être mis en activité dans les espaces ouverts et demi-clos sous reserve:
    • Qu’ils soient réglés pour un rafraichissement de l’air sans entrainer  d’humidité visible sur les personnes et les surfaces

    • Ou qu’ils soient régles pour une humidification des personnes exposés (ex: aire de repos, espace de loisirs….)

Selon l’avis et rapport du Haut Conseil de Santé Publique, l’eau utilisée doit être sanitairement correcte. Elle peut provenir du réseau d’eau potable ou de l’eau minérale soutiré immédiatement. Il est necessaire néanmoins d’interdire la stagnation de l’eau dans le brumisateur.

 

5. Les Purificateurs d’Air

 A ce jour, les données scientifiques ne permettent pas de certifier de l’innocuité des purificateurs d’air ni de leur efficacité.

 

 

Le document est établi selon les connaissances scientifiques actuelles. Pour toutes informations complémentaires concernant cette thématique vous pouvez vous rapprocher des médecins du Service de Santé au travail de la Haute-Corse

 

EN RESUME

 

 

 

 

 

 

 

Ventilation et aération des locaux
Les systèmes de climatisation En résumé